La Nature dans les préceptes

Avez-vous déjà observé de près la vie des plantes, des animaux, des insectes et de tout ce qui peut « vibrer » sur terre ? Si oui, avez-vous prêté attention à la façon dont tout ce qui vit se contente de son incarnation, dans la seconde présente et de ce qu’il Est..bien que leur existence entière soit consacrée à sur-vivre et à transmettre continuellement la Vie ?..
Je me suis alors demandé : Et nous ? Pour Quoi vivons nous ?  La réponse est venue de l’intérieur sous la forme des préceptes Reiki et de leur manifestation dans les éléments de la Nature.
Les Préceptes sont la Voie
Les préceptes sont la base du système Reiki. Ils sont complété par d’autres éléments tels que les kotodama / jumon, plusieurs techniques et différentes méditations, et bien sur, les initiations, qui  servent d’outils pour aider un(e) initié(e)-pratiquant(e) à comprendre le sens plus profond des préceptes. Paraissant d’une simplicité trompeuse, les préceptes décrivent en fait la Voie du développement spirituel d’une personne. De la vision dualiste et illusoire du monde où il y a « Toi et Moi », « Sujet et Objet », « Bon et Mauvais », .. à la vision d’Unicité de l’espace énergétique dans lequel nous vivons, de notre vraie et profonde Nature, nous tentons de retracer et de recréer le fonctionnement des préceptes de la Nature et de les projeter dans nos vies. Répondons honnêtement et ouvertement aux questions qui nous concernent et voyons où nous nous trouvons réellement sur le chemin de l’harmonie avec le Tout.

L’image contient peut-être : fleur et nature

La voie est la Nature

L’Eau
La rivière continue sans relâche et librement son travail pour trouver son chemin vers l’océan.
Elle ne cessera jamais son voyage si un obstacle se présente. Elle trouvera toujours un autre moyen de continuer son voyage.
Pourquoi paniquons-nous ou sommes-nous en colère lorsqu’un problème survient ? Quelqu’un a-t-il un jour réussi à contrarier ou à blesser l’eau ?

… Ne porte pas la colère car elle est vide.

La Terre
Floraison du printemps, de nouvelles feuilles sortent.
Libération des couleurs en automne pour que leur maturité nous émerveille.
Démonstration du cycle de la vie à la chute des feuilles des arbres et de leur semence, qui retournent à la terre en hiver pour alimenter et donner naissance à de nouvelles pousses au printemps
Pourquoi avons-nous peur du vieillissement et de la mort ? Ne devrions-nous pas apprendre à mourir autant que nous apprenons à vivre, afin d’accueillir les deux d’un même cœur ?

… Toute préoccupation est vaine car nous faisons partie du cycle

L’Air
Le vent est intangible, présent partout, insaisissable, mais connectant tout.
Changeant constamment, prêt à se transformer aussi bien en orage colérique qu’en calme suffocant, en brise de mer iodée ou en harmattan poussiéreux.
Pourquoi portons-nous les masques que notre ego nous impose selon les circonstances ?  D’où vient notre peur d’être jugé pour ce que nous sommes ? Pourquoi ne nous permettons-nous pas de vivre pleinement notre incarnation ?

…Montre de la gratitude à ton incarnation en étant fidèle et vrai à ton corps et à ton âme

Le Feu
Étincelant, éblouissant, libérateur, donnant de la chaleur et créant de nouvelles possibilités de transformation.
Brûlant tout ce que vous y mettez, ne laissant rien derrière, si ce n’est l’espace pour un nouveau départ, encore et encore…
Pourquoi avons-nous peur de brûler nos vieilles habitudes et nos vieilles croyances ? Pourquoi nous accrochons-nous aux choses matérielles et physiques ? Pourquoi ne laissons-nous pas notre feu intérieur d’amour et de compassion brûler pour le bien de la Vie ?

… Sois bon envers ton prochain et montre de la compassion pour toi-même et pour tout ce qui vit

L’Éther
L’Univers est l’harmonie éternelle de la Terre, de l’Eau, du Feu et de l’Air, un système complet et fonctionnant parfaitement depuis l’origine des temps.
Pourquoi pensons-nous qu’il nous faut plus… plus de temps, plus de connaissances, plus de foi, plus d’amour, plus d’argent… pour être complets ?

… Travaille sur toi-même pour comprendre ce qu’est le centre de la nature de Bouddha

Nous sommes le centre

En apprenant les leçons de la Nature, en étant conscient de tout ce qui nous entoure, nous finissons par savoir qui nous sommes vraiment. Nous finissons par comprendre que nous sommes nés pour réaliser notre vraie nature et apprendre à vivre en harmonie avec elle.
Au cours de notre voyage, nous pouvons rencontrer des obstacles et des distractions, mais si nous pensons :
– à ne pas dévoiler notre colère, 
– à ne pas nous inquiéter, 
– à être fidèle à nous-même et à notre être, 
– à être compatissant envers nous-même et envers les autres
nous réaliserons que nous sommes le vrai centre de la nature de Bouddha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.