De la question des initiations à distance

Reiki

De la question des initiations à distance

C’est de la culture digitale du monde 3.0 que les initiations à distance ont jaillies. Ou plus précisément, elle leur a servi de catalyseur. Car dès 1991, William Lee Rand, avait l’idée d’initier à distance. Son intention première n’était cependant pas de remplacer les initiations classiques. Selon lui, les initiations à distance n’ont qu’une valeur et une portée limitée, doivent se faire sous certaines conditions et ne peuvent être réalisées qu’en cas d’urgence ou lors des circonstances inhabituelles. Par ailleurs, ces initiations ne semblent pas être d’égale valeur à celles reçues en personne, de manière classique.

La liste des branches new-âge des systèmes Reiki – les « prodigieuses anomalies » selon les termes de René Guenon – s’allongeant chaque jour un peu plus, asseyez-vous, respirez et contemplez.

Tout d’abord, demandons-nous si le concept d’initiation à distance fonctionne. Il me semble que si les pratiquants du système Reiki Usui Ryōhō expérimentent le fonctionnement de la guérison à distance alors..pourquoi les initiations ne pourraient-elles pas jouir des même prérogatives ? Le ki est présent partout et se connecter à la toile de la vie n’exigerait potentiellement pas que le corps physique soit nécessairement présent.

MAIS

Parce que, oui, il y a DES « Mais.. »..

Est-ce que recevoir une initiation signifie que vous avez étudié le système Reiki ? 

NON. Si tant est qu’il s’agit bien du système Reiki Usui Ryōhō et non pas d’une école de Reiki new-âge s’en réclamant, l’initiation n’est que l’un des cinq éléments du système Reiki Usui Ryōhō que vous devez expérimenter. Les autres éléments comprennent les techniques de soin (sur place et à distance), les symboles et les mantras (dans les niveaux II et III), les préceptes et les méditations / techniques de développement personnel.  Sans l’ensemble cohérent de ces éléments et leur articulation par les Enseignant(e)s, on ne peut pas dire que vous ayez étudié quoi que ce soit. Une initiation seule ne permet pas d’appréhender le système Reiki Usui Ryōhō dans sa globalité et dans ses subtilités.

Il est important d’être conscient du fait qu’aucun des fondateurs et développeurs originaux du système de guérison Reiki Usui Ryōhō n’a utilisé l’initiation à distance, qu’il s’agisse d’Usui, d’Hayashi ou de Takata. Donc, en accordant une attention particulière au sujet, je recommande à l’étudiant sérieux quant à l’apprentissage du système Reiki Usui Ryōhō, qu’il est important qu’il/elle apprenne les arcanes du système en personne auprès d’un enseignant qualifié.

Une intelligence artificielle ne pourra que rêver de pouvoir un jour s’approcher un tant soit peu de notre capacité énergétique à nous connecter au(x) monde(s) subtil(s) qui nous entoure(nt).

Concrètement, quel est l’effet d’une initiation ? 

Cela vous donne-t-il un niveau du système Reiki Usui Ryōhō (qu’importe le niveau) ? Est-ce que cela fait de vous un « guérisseur » ? Je ne le pense pas… Une initiation est un soutien offert par l’enseignant à son élève pour l’aider à canaliser en conscience son énergie et à comprendre les subtilités de ses ressentis. C’est l’élève qui, comme toujours, doit réaliser son travail personnel afin progresser d’un palier de niveau énergétique à un autre…et l’enseignant est présent à chaque instant pour le soutenir. L’initiation donne à l’élève un aperçu de pourquoi, où, quand et comment son énergie est capable de se diriger. L’enseignant digne de ce nom offre à son élève un aperçu énergétique de l’application pratique, à commencer par soi. 

Partons du principe que tout le monde naît guérisseur. Nous guérissons depuis le jour de notre naissance (et peut-être même avant cela) ! Le système Reiki Usui Ryōhō donne un cadre et un savoir-faire afin que la pratique (quotidienne) permette à l’élève de développer optimalement ses compétences énergétiques, spirituelles et personnelles – mais n’oublions jamais le fait que chacun d’entre nous est et sera toujours capable de se guérir (d’abord) et de soulager les autres (ensuite).

L’enseignant est-il capable d’effectuer l’initiation ? 

Les initiations ne sont pas des rituels vides de sens – c’est quelque chose que l’on travaille afin d’être capable de l’accomplir. Ce n’est pas un tour de magie durant lequel vous agitez vos mains et où, au lieu de sortir un lapin du chapeau, vous « initiez » quelqu’un. Loin de là ! L’enseignant doit s’être engagé à travailler sur lui-même et à développer ses capacités énergétiques. C’est ce travail que l’élève entrevoit et qui l’encourage à aller dans la même direction énergétique que l’enseignant.

Traditionnellement au Japon, le reiju (le précurseur des initiations) est souvent traduit comme une « bénédiction spirituelle ». Le reiju est également effectué régulièrement par l’enseignant ; le but n’est pas de former n’importe qui, à n’importe quel niveau, à n’importe quel prix ! C’est le suivi et l’encouragement des progrès de l’élève par l’enseignant.

Par ailleurs, le contact physique est nécessaire pour transmettre les fréquences métaphysiques essentielles lorsque l’enseignant touche la tête, le cou et les mains etc. Au final, de nombreux élèves souhaitent le contact physique, car ils comprennent intuitivement qu’il transmet d’importantes énergies psychologiques et physiologiques.

 

Le respect de l’éthique – l’équivalent du code du bushido en arts martiaux – est une autre raison pour laquelle l’initiation au système Reiki (quel qu’il soit) à distance me paraît illusoire. Les aspects subtils d’enseignement et de pratique du Reiki Usui Ryōhō sont extrêmement importants lors d’une initiation Reiki (et surtout au 1er degré, qui pour moi reste le plus important, car le socle même de la future fondation de l’élève) et que cela ne peut se faire correctement et en conscience qu’en présentiel. Lorsque l’enseignant est présent, l’élève peut recevoir une formation de qualité car l’enseignant peut l’observer dans les séances d’entraînement, échanger sur ses ressentis, l’accompagner à la libération émotionnelle, le tout dans le respect de son intégrité. Par ailleurs, de nombreuses questions – qui surgissent spontanément et mécaniquement pendant l’enseignement et la pratique – nécessitent la présence du senseï pour l’apport d’une réponse claire et pratique.
C’est l’un des aspects les plus important de la relation élève – enseignant que l’on a perdu en Occident. Au japon, il existe depuis des temps immémoriaux le concept appelé uchi-deshi (内弟子, lit. « élève intérieur ») ou un étudiant / apprenti résidant est formé par un sensei à temps plein, quelqu’un qui décide de marcher sur un chemin plus élevé, fait de discipline physique, mentale, émotionnelle et spirituelle pendant une période de temps intensive: se réveiller tôt pour s’entraîner tout en effectuant des tâches entre les cours aiguise en effet la discipline, la conscience et favorise un lien fort au sein de la communauté. Le système existe en kabuki, rakugo, shogi, igo, aikido, sumo, karaté et autres arts martiaux japonais modernes. En occident, nous sommes presque tous des soto-deshi (外弟子, lit. « élève extérieur »).

Cet aspect ne peut donc décemment être résolu ou accompli via « La Poste », par internet ou même en visionnant une vidéo. En outre, n’oublions pas que la communication non verbale reste prépondérante, via le langage corporel et les ressentis énergétiques (rappelez-vous que le ki fait partie intégrante du système Reiki) et ce, simplement en présence de l’enseignant ; on perd donc mécaniquement énormément de ressentis et de compréhension globale lorsqu’il n’existe aucune interaction directe entre l’enseignant et l’élève.

Enfin, comment savez-vous que la personne à l’autre extrémité de l’initiation que vous venez de payer par CB ou Paypal, va réellement effectuer l’initiation convenue ? Connaissez-vous cette personne, son parcours, son type d’enseignement, ses types de pratiques ? Pouvez-vous lui faire confiance au point de le laisser vous faire un soin, ou avez-vous simplement rempli un formulaire en ligne et reçu une convenance d’heure afin de « recevoir » l’initiation ?

Il est également important de réaliser que, sans vraiment connaître la personne qui doit donner l’initiation, vous n’avez AUCUNE idée de ce qu’il/elle va vous transmettre. Il peut s’agir d’énergie Reiki, en effet ; mais cela pourrait tout à fait être autre chose. A vos dépends, bien sûr.

Souvent, la question de l’argent fait partie du processus de décision des néophytes quant à choisir une initiation à distance. Sachez que c’est bien parce qu’il faut très peu de temps ou d’effort pour initier à distance (et que c’est souvent tout un groupe est harmonisé en même temps !), que la personne offrant la prestation peut le faire à un prix réduit. Si le coût de l’initiation Reiki est un problème pour vous, il est important de réaliser que ceux qui enseignent en personne peuvent être disposés à proposer des facilités de paiement, voire à troquer, aux étudiants sérieux.

Au final, si vous désirez une formation professionnelle de qualité, alors je vous recommande de recevoir un enseignement avec un Enseignant physiquement présent qui vous instruira, vous guidera et vous initiera en personne.

Aymeric.G

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.