Explorations 1

« Tout dans l’Univers possède le Reiki, sans aucune exception » ~ Note d’un étudiant de Mikao Usui

De nombreux initié(e)s prétendent être dans la lignée directe de Mikao Usui, à travers des pratiques et des enseignements considérés comme « originaux » (dans le sens ou ils seraient issus – et non déformés – de Mikao Usui. Mais est-ce possible ? Question intéressante dans la mesure où l’enseignement de Mikao Usui à ses étudiants variait en fonction de leur progrès spirituel, d’une part ; que les seuls écrits « directs » d’Usui-san qui nous sont parvenus sont compilés dans le Reiki Ryoho Hikkei et sont bien maigres d’autre part; et enfin, qu’Hawayo Takata a considérablement « occidentalisé » le Reiki lorsqu’elle a importé la technique aux Etats-Unis. L’exploration commence ici !

« Usui Sensei n’avait pas de programme d’études standard et la durée de la formation dépendait du progrès spirituel de chaque élève. On dit qu’il donnait des conférences individuelles sur l’attitude mentale nécessaire à l’avancement spirituel, en se basant sur sa propre expérience. » ~ Hiroshi Doi 

Cela signifie que chaque enseignant distille différents aspects du savoir d’Usui-san ; chaque enseignement se rapporte à la compréhension personnelle, à l’étude et à la sensibilité de l’enseignant, ainsi qu’aux enseignements particuliers reçus lors de leurs propres initiations, d’enseignant à enseigné. Par exemple, un enseignant peut se concentrer sur une méthode de développement personnel, un autre sur une méthode clinique de guérison, et un autre encore, peut mettre l’accent sur les aspects spirituels. Ces différentes « manières » de comprendre et de pratiquer le Reiki sont toutes valables et soulignent l’intérêt personnel de chaque enseignant. En outre, les étudiants iront vers l’enseignant qui leur « parle », celui dont la compréhension spirituelle est la plus proche de leur « chemin ». L’un n’est pas meilleur que l’autre, juste pratiqué différemment. Mais au final, la contemplation, la pratique et l’expérience unique de chacun(e) à travers les outils mis à disposition, les échanges avec d’autres praticiens, les lectures, etc.. a beaucoup plus d’impact que la lignée, l’enseignant et l’enseignement.

Malgré ces différences liées à l’unicité de chaque enseignant et de chaque pratiquant, il est aussi intéressant d’envisager ce qu’Usui-san avait lui-même en tête:

« … bien que le style puisse encore exister, il est difficile de savoir dans de nombreux cas quelles étaient les intentions originelles du fondateur, comment il s’est exprimé auprès de ses étudiants, ou si le style a en effet changé au cours des siècles. Les messages ou les manuels existant peuvent avoir très peu d’impact sur le profane, voire parfois sur l’enseignant lui-même. » ~ William Scott Wilson 

Dans cet article, j’aimerais jeter un coup d’œil sur les outils qu’Usui-san a laissés derrière lui et voir quels indices cachés de ses enseignements nous pouvons trouver dans ces outils.

Pour mieux comprendre ses outils, envisageons-les du point de vue de son époque, plutôt que d’une perspective moderne. Prendre une perspective historique est un moyen important d’essayer de voir les choses avec ses yeux afin de pouvoir approfondir les indices qu’il a laissés derrière lui.

Usui Reiki Ryoho

Le nom commun utilisé pour les enseignements de Mikao Usui est « Usui Reiki Ryoho ». Le mot « reiki » se traduit généralement par « énergie universelle ». Le reiki est souvent envisagé et enseigné comme quelque chose d’extérieur à nous-même que nous avons besoin de canaliser, quelque chose issu d’une source autre que nous, une connexion que l’enseignant nous octroie.
Or « universel » signifie qu’il existe déjà en nous, nous sommes de l’énergie universelle, nous n’en avons jamais été séparé. Le Reiki, en tant qu’énergie universelle, n’est donc rien de plus que notre essence, notre Soi Véritable. Partant de se postulat :

Reiki = Soi Véritable
Ryo = guérir ou guérir
Ho = méthode / dharma / enseignements

« Usui Reiki Ryoho » peut donc être compris comme: Les enseignements d’Usui (Dharma) pour soigner et guérir le Vrai Soi. On décrit donc ici un système d’auto-guérison (ce que l’on nomme « Développement Personnel » à notre époque) destiné à nous aider à redécouvrir notre vrai Soi..et rien n’est dit à propos du soin sur autrui. C’est à travers le nom que l’on obtient l’indice: c’est seulement à travers la découverte de notre vrai Soi que nous pouvons commencer à pratiquer la guérison sur les autres, à un niveau beaucoup plus profond. Son enseignement est donc avant tout une pratique spirituelle personnelle destinée au Anshin Ritsumei (illumination).

Hawayo Takata a également souligné que le Reiki commence par redécouvrir « l’énergie » du Vrai Soi. Dans son journal, daté du 10 décembre 1935, il est écrit que « la compréhension de l’énergie Reiki qui est en soi – qui lorsqu’elle est concentrée et appliquée au patient, guérira toutes les maladies – est le plus grand remède de la nature, qui ne nécessite aucun médicament. Cela aide à tous les égards, la vie humaine et animale. Pour se concentrer, il faut purifier ses pensées avec des mots et méditer pour laisser la véritable « énergie » sortir de l’intérieur. Elle se trouve dans le bas de l’estomac à environ 2 pouces au-dessous du nombril. Asseyez-vous dans une position confortable, fermez les yeux, concentrez-vous sur vos pensées et détendez-vous. »

La Véritable Énergie viendrait donc de l’intérieur et se trouverait au niveau du hara, auquel nous pouvons accéder à travers la concentration et la méditation. Ces indices pointent dans une direction: le Reiki est avant tout une méthode de développement personnel destiné à nous faire (re)découvrir notre Vrai Soi.

Le Gakkai abonde également dans ce sens :

« Afin d’accomplir mes enseignements, en s’entraînant et en s’améliorant physiquement et spirituellement et en marchant sur un bon chemin en tant qu’être humain, nous devons d’abord guérir notre esprit. Ensuite nous devons garder notre corps en bonne santé. Si notre esprit est en bonne santé et conforme à la vérité, le corps sera en bonne santé naturellement. » ~ Reiki Ryoho Hikkei, le manuel distribué par le Usui Reiki Ryoho Gakkai

« Si tu ne peux pas te guérir, comment peux-tu guérir les autres? »
– Reiki Ryoho Hikkei

Ces indices nous montrent que nous devons commencer avec Soi afin de nous redécouvrir. Nous sommes le socle, la base nécessairement saine à partir de laquelle nous entamons notre voyage de guérison.

Les préceptes et la signification de la guérison

Le Reiki est un système de guérison, mais qu’est-ce que la « guérison » ? « Guérir » ne signifie pas seulement guérir physiquement mais surtout soigner notre cœur / esprit. Heureusement, Usui-san nous a laissé les préceptes, au centre du système de Reiki, qui nous indiquent le sens de la guérison. La version suivante des préceptes provient de la pierre commémorative Usui, une traduction trouvée dans les manuels de Hiroshi Doi.

Juste pour aujourd’hui
Ne sois pas fâché.
Ne t’inquiète pas.
Sois reconnaissants.
Fais ce que tu es censé faire.
Sois gentil avec les autres.

Il parait logique qu’Usui-san ait donné à différents étudiants des versions légèrement différentes des préceptes pour soutenir leur progrès spirituel et leur compréhension. Par exemple, il est dit qu’Usui-san a également enseigné ce précepte: « Ne portez pas la colère parce que la colère est une illusion. » Ainsi, pour quelqu’un ne possédant pas de compréhension spirituelle quant au mot « illusion », Usui -San aurait ajusté le précepte à la compréhension de cette personne, le rendant plus simple et plus accessible.

Dans les préceptes, quelle que soit la version que nous puissions lire, Usui-san pointe vers l’élément cœur / esprit. Rien n’est dit sur un problème physique et aider les autres est le dernier précepte. Il déclare d’abord que nous devons nous guérir de notre colère et de notre inquiétude, car ce sont des obstacles qui nous empêchent d’aider les autres. Et que signifie aider les autres? Les guérir au niveau physique? Si tel était le cas Usui-san l’aurait également souligné dans les préceptes. Non, il vise à aider les autres à se débarrasser de leur colère et de leur inquiétude, et à trouver leur vrai soi.

En d’autres termes les préceptes soulignent Anshin Ritsumei – la paix spirituelle, ou l’illumination. Anshin signifie « paix dans votre cœur / esprit », et si nous avons trouvé la paix dans notre cœur / esprit, alors nous pouvons commencer à aider les autres à trouver cette paix dans le cœur / esprit des autres. C’est la gentillesse ultime. C’est la guérison ultime. C’est notre vrai soi. Dans la citation ci-dessous, Hiroshi Doi nous donne un aperçu de la façon dont le concept d’Anshin Ritsumei s’inscrit dans les enseignements d’Usui:

« Usui Sensei a personnellement sélectionné, parmi les étudiants de niveau Okuden, ceux qui possédaient un niveau de spiritualité supérieur et leur a offert d’autres instructions au niveau Shinpiden. Les étudiants de Shinpiden ont été sélectionnés pour recevoir les enseignements privés directement d’Usui Sensei dans le but de tendre vers Anshin Ritsumei. »

Il existe de nombreuses traductions des préceptes ; encore une fois, l’une n’est pas meilleure que l’autre, c’est simplement une manière différente de les envisager. En fin de compte, les préceptes sont là pour indiquer le chemin vers la guérison ultime : le chemin vers notre vrai Soi.

Importance de la pratique de la méditation

Afin d’être le meilleur praticien / enseignant de Reiki possible, nous devons nous consacrer à une pratique quotidienne. Quelle pourrait être cette pratique? Selon Hiroshi Doi, les méditations de Joshin Kokyu Ho et Hatsurei Ho sont quelques-uns des éléments les plus importants dans les enseignements d’Usui-san.

« Nous, humains, détenons le Grand Reiki qui remplit le Grand Univers. Plus nous élevons la vibration de notre être, plus le Reiki que nous avons à l’intérieur sera fort. » ~ Citation d’un étudiant d’Usui-san

Cette citation aide à expliquer pourquoi Usui-san a mis des méditations comme Joshin Kokyu Ho et Hatsurei Ho dans le système de Reiki. Plus nous les pratiquons, plus notre Reiki deviendra fort. En fait, Hatsurei Ho signifie littéralement « générer une plus grande quantité d’énergie spirituelle ». Par conséquent, nous pouvons voir qu’Usui-san soulignait que la pratique régulière de cette méditation produirait une plus grande quantité d’énergie spirituelle. À son tour, nous pouvons utiliser cette énergie pour nous aider et aider les autres à redécouvrir leur vrai soi.

Pratiquer ces méditations une seule fois ne nous mènera nulle part ; ces méditations sont à pratiquer quotidiennement. Ce faisant, Usui-san nous renvoie aux préceptes. À la suite de notre pratique de méditation, nous allons commencer à abandonner notre colère et notre inquiétude et à devenir plus compatissants envers nous-mêmes et envers les autres.

Pour conclure

Le niveau spirituel du pratiquant reflète directement l’effet du Reiki. Dans un sens, plus vous êtes « éclairé », plus l’efficacité de votre Reiki augmente.

« Plus vous pratiquez le Reiki pour sauver les autres, plus votre lumière innée brille pour chasser les nuages ​​couvrant votre esprit. Je pense que c’est la quintessence du Reiki » ~ Takeda Ajari

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.