Pleine conscience et déconnexion en Occitanie

De nombreuses études 1 l’ont désormais prouvé : contempler la nature dans des espaces ensoleillés, verts et naturels diminue les hormones du stress. Pratiquer la pleine conscience (ou mindfulness) en pleine nature faciliterait et démultiplierait cet état de bien-être. Car entrer dans un état de pleine conscience, c’est s’ancrer dans le moment présent. Or par essence, les grands espaces boisés nous enracinent dans l’instant présent. Pas étonnant, dès lors, que de plus en plus d’adeptes de la mindfulness pratiquent leurs exercices en nature.

La Pleine Conscience (Mindfulness) est un « état de conscience qui résulte du fait de porter son attention, intentionnellement, au moment présent, sans juger, sur l’expérience qui se déploie instant après instant » ~ Kabat-Zinn, 2003

Tendre vers la pleine conscience

Tout le monde a déjà vécu un état de pleine conscience, même sans s’en rendre compte. La pleine conscience est une qualité humaine fondamentale, une claire conscience de tous les instants, neutre, que l’on cultive en prêtant une attention particulière à l’instant présent, et ce de manière aussi peu réactive, aussi peu discriminante et aussi sincère que possible. Si la pleine conscience est une qualité innée de l’esprit, elle doit être affûtée et se cultive intentionnellement par différentes pratiques. L’atteindre reste donc assez naturel, si tant est que l’on suive la règle d’or : se concentrer sur le « ici et maintenant« .

La bonne nouvelle du jour est que plusieurs pratiques (combinables) sont à notre disposition !
D’abord en se focalisant sur sa respiration, sur son corps, grâce par exemple, à la marche consciente ou marche méditative.
Ensuite, en faisant appel à ses cinq sens, pour mieux « observer », ressentir notre environnement immédiat, à travers des jeux sensoriels.
Enfin, en s’immergeant entièrement dans la nature, dans un « bain de forêt« , induit par les deux premières pratiques et accentué par la connexion concrète aux géants qui nous entourent.

Petit état des lieux des Ateliers Nature que je propose en moyenne montagne, à côté de Montpellier, dédiés à la pleine conscience et au moment présent.

Marche consciente / méditative

Contrairement à certaines croyances, la pleine conscience ne se pratique pas forcément en position assise, les yeux fermés. Marcher en nature permet d’activer de la même manière le système parasympathique – qui apporte le calme physiologique – avec en plus, la respiration consciente. Car le but de la marche consciente est que la marche elle même soit vécue en pleine conscience – de nos sens. L’expérimenter, c’est entrer dans une relation consciente avec nous-même, le monde qui nous entoure et la connexion des deux : l’intensité qui en découle s’en trouve mécaniquement décuplée !
La réalité s’offre à nous dès lors que nous cessons de nommer ou d’analyser ce qui est perçu par nos sens – d’ailleurs souvent désensibilisés par une vie trop citadine et/ou trop déconnectée. Imaginez vous marcher pour la toute première fois. Portez votre attention sur chaque pas et soyez à l’Ecoute: votre pied qui s’enfonce dans l’humus, le bruit du craquement des branches, la stabilité de votre assise plantaire..le tout en coordination avec votre respiration.

Envie d’en savoir plus ? Voici un petit article publié sur mon compte Facebook qui revient sur la pratique de la marche consciente.

Jeux sensoriels

Au milieu de la marche consciente, peuvent venir s’intercaler des jeux sensoriels. Il peut s’agir d’exercices simples comme écouter ce qui nous entoure (le silence, le bruit de la rivière, le souffle du vent dans les arbres, le chant des oiseaux)..s’arrêter sur les détails (choisir un arbre et sans réfléchir ni analyser, passer en revue les couleurs (racines, tronc, branches, feuilles) ou un détail à la fois).. laisser venir les odeurs..toucher le sol, les feuilles, la terre, les mousses..ressentir les différentes textures naturelles juste avec vos mains. Et au final, se laisser envahir par les sensations.

Il peut également s’agir d’exercices d’orientation, en privation d’un sens. Par exemple les yeux bandés, on vous guide jusqu’à un arbre que vous prenez grand soin de « découvrir » avec vos sens restant, qu’il s’agisse de sa localisation, de sa texture, de sa morphologie..puis revenu au point de départ et le bandeau enlevé, vous devez retrouver « votre » arbre.

 

La sylvothérapie

Le terme sylvothérapie vient du latin silva qui signifie forêt.
Des cures sylvatiques ont été développées dans certains pays depuis fort longtemps, notamment au XIXe et au début du XXe siècle pour les tuberculeux, en forêts tempérées ou nordiques.

Au japon, la sylvothérapie jouit d’un statut officiel. On procède au pays du soleil levant, à des « bains de forêt », traduction littérale du « shinrin-yoku ». En effet, une simple promenade en forêt nous apporte déjà des bienfaits. On peut énumérer entre autres choses que :

* On en ressort avec plus de vitalité
* On ressent une diminution des indicateurs de stress comme l’anxiété, la dépression ou la colère
* On renforce son système immunitaire

D’autres activités peuvent être pratiquées afin de profiter des bienfaits des arbres. On les choisit selon ce que l’on recherche, parmi ces catégories :

* La sylvothérapie pour la détente
* La sylvothérapie pour méditer
* La sylvothérapie énergétique

Envie d’en savoir plus ? Voici un petit article publié sur mon compte Facebook qui détaille ces trois types de sylvothérapie.

Chasser les émotions négatives 

Ce type de pratiques peut vous aider à gérer le stress et les émotions. À changer votre canal attentionnel. En vous concentrant sur autre chose, vous stoppez les ruminations mentales et  relativisez davantage. Sans compter tous les bienfaits énergétiques profonds d’une telle pratique !

Pratiquer seul permet une première approche. Si vous souhaitez aller plus loin, je peux vous guider et approfondir votre apprentissage et votre connexion, aussi bien à vous-même qu’à la nature environnante. Plus vous vous entraînerez, plus vous atteindrez facilement l’état de pleine conscience.

La région Occitanie dispose de nombreux espaces propices à cet apaisement mental. Pourquoi ne pas profiter au maximum de ces lieux et de ces moments en venant me rejoindre le temps d’une journée « Découverte », aux confins du Gard, de l’Aveyron et de la Lozère, dans un lieu magique choisi par mes soins ? Faites vous du bien.

Infos & Réservation: aymeric@zenergies.cool
Tel: 06 59 17 16 69

  1.  https://www.association-mindfulness.org/articles-scientifiques.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.