Principes de vie pour une pratique en accord avec Soi

Le Reiki vous concerne en premier lieu

Bien que le Reiki soit parfois présenté en Occident comme une sorte de thérapie complémentaire, un technique énergétique d’apposition des mains ou une forme de guérison spirituelle Japonaise, il ne s’agit pas QUE de ça.

Si votre pratique du Reiki consiste principalement à traiter les personnes qui vous consultent, alors vous passez à côté d’un point essentiel : le Reiki vous concerne en tout premier lieu. Le Reiki est une pratique personnelle destinée à votre auto-guérison ainsi qu’à votre développement personnel et spirituel. Vous êtes la priorité !

Au temps d’Usui, on ne mettait pas l’accent sur le traitement sur autrui, qui n’était pas une priorité. En fait, au sein de son enseignement général, qu’il qualifiait lui-même de « système pour atteindre la perfection personnelle », les traitements étaient plus des distractions qu’autre chose. Dès le début, le système Reiki a ainsi été tourné vers le développement personnel plutôt que le soin sur ses congénères.

Afin d’acquérir les meilleurs bénéfices pour vous à travers votre pratique du Reiki, vous avez à établir une routine cohérente de travail personnel telle qu’elle vous a été enseignée. Et si elle ne vous a pas été enseignée, il n’est jamais trop tard pour le mettre en place !

Si l’on vous a enseigné le style Occidental, réalisez vos auto-traitements de manière régulière ;  Si vous êtes sensible au style Japonais, pratiquez Hatsurei Ho ; si vous avez entendu parler du système originel de senseï Usui, alors ajoutez cette méditation d’auto-guérison à votre Hatsurei quotidien.

Travailler sur vous de manière quotidienne n’est ni égoïste, ni nombriliste ; là encore, il s’agit de bon sens: si vous ne savez pas prendre soin de vous correctement, comment voulez vous prendre soin des autres?

En travaillant sur vous de manière régulière, vous faites en sorte d’être un meilleur canal et d’être plus efficace dans vos traitements ;  il n’y a donc que des avantages à faire de vous votre priorité n°1 en terme de Reiki.

Pratiquez la pleine conscience

Bien qu’il n’en soit pas fait mention dans la plupart des enseignements, la pratique de la pleine conscience est une part importante du système Usui, tout comme les préceptes. Je vais même vous donner un secret : la pleine conscience est cachée dans les préceptes !

La pleine conscience, aujourd’hui très à la mode et mise à toutes les sauces, est une forme de méditation que l’on peut réaliser à tout moment, en toutes circonstances de la vie quotidienne, qu’il s’agisse d’une balade, d’un running, d’un trajet en voiture,… et qui implique de devenir intentionnellement et entièrement conscient de vos pensées et de vos actions dans le moment présent – sans jugement, en existant simplement dans ce moment.

Lorsque vous vivez « dans l’instant », entièrement engagé(e) dans ce que vous faites, entièrement conscient(e) du moment présent, alors vous existez dans un état ou n’existent ni colère, ni inquiétude.

En ne vous raccrochant pas au passé et en spéculant pas sur l’avenir, en embrassant entièrement le moment présent, vous vivez les préceptes et la pleine conscience vous apporte l’humilité, l’honnêteté, la compassion et le pardon.

La pleine conscience est donc un moyen d’expérimenter les principes spirituels de Mikao Usui. Voici un petit article que j’avais écris l’an dernier à propos de la méditation. J’espère qu’il vous inspirera !

Basez votre pratique sur les préceptes

Senseï Usui a établi un système spirituel simple enraciné dans ses préceptes, ses « règles de vie ».

Plutôt que d’être une liste intéressante d’instruction à lire en une fois puis à mettre de côté, les préceptes énoncés sont au cœur même de son système ; il est dit que suivre ces préceptes amène à autant de développement spirituel que peut amener l’ensemble des exercices énergétiques liés à la pratique.

Si nous nous considérons comme « pratiquant(e) Reiki », nous avons à suivre ces préceptes.

Nous avons à réfléchir profondément à propos de ces préceptes à de la manière dont ils affectent nos vies. Nous devons considérer chaque précepte les uns après les autres et réfléchir à comment chacun peut nous affecter positivement et guider nos pensées, nos actes, nos relations et nos priorités. Il est nécessaire de s’y pencher régulièrement, en utilisant les préceptes comme une source continue de guidance dont les effets auront un impact réel et profond sur nous et sur les autres, sur le court, moyen et long terme.

Les préceptes sont quelque chose qui doit s’intégrer dans nos vies d’humains et de praticiens ; quelque chose auquel nous nous référons régulièrement et dans lequel nous nous réfléchissons,  aussi bien pour notre propre bénéfice que pour celui des personnes avec lesquelles nous sommes amenés à entrer en contact.

L’engagement est la clé

L’engouement à pratiquer le Reiki apporte des bénéfices spectaculaires ; tout ce que vous avez à faire est de travailler avec l’énergie de manière régulière, de vous concentrer sur les préceptes et de pratiquer la pleine conscience.

Comprenez que les bénéfices s’additionnent cumulativement, aussi une pratique occasionnelle et sporadique ne suffit pas si vous souhaitez tirer du Reiki, tout ce qu’il a à offrir. On en revient à « travailler chaque jour sur vous ».

Vous avez à mettre en place 2/3 choses très simples, quelques exercices aisés, une routine en quelque sorte, quelque chose de régulier et d’automatique qui fait partie de votre journée, comme vous brosser les dents ou lire vos emails. Une fois cette habitude à travailler sur vous avec le Reiki établie, vous découvrirez qu’il n’est plus possible de vous arrêter. Votre session de Hatsurei ou votre auto-traitement peuvent vous manquer si vous sautez une journée !

C’est le type de positionnement que vous souhaitez avoir pour être impliqué dans votre relation quotidienne avec le Reiki. Le seul inconvénient est que très vite, vous en serez au point d’être en « manque » de votre Reiki quotidien s’il vous arrivait de rater vos séances..

Travaillez sur vous chaque jour

Le Reiki n’est pas quelque chose que vous pouvez piocher une fois de temps en temps, utiliser pour un temps puis abandonner de nouveau…En tous cas, pas si vous souhaitez profiter des nombreux bénéfices que le système Reiki à a offrir !

Si vous recherchez des bénéfices constants, alors vous avez besoin d’une pratique constante. CQFD.

Les préceptes disent « juste pour aujourd’hui » …et c’est un excellent point de départ ! Juste pour aujourd’ui, faites quelque chose avec le Reiki. Vous pouvez vous arranger pour que ça rentre dans votre agenda (même surchargé ! ) : ça ne nécessite pas d’y passer des heures, mais ce moment en vaut la peine.

Faites simplement quelque chose durant 10 minutes: vous avez 10 minutes. Faites le pendant 20 minutes. Et si vous n’avez pas 10 minutes, levez vous 10 minutes plus tôt. Problème réglé. « Les seules limites sont celles que l’on se pose ».

Ne vous souciez pas de ce que vous ferez demain. Concentrez vous sur aujourd’hui. Quand demain arrivera, faites a même chose. Faites simplement quelque chose avec le Reiki, même pour 10 minutes.

Vous n’avez pas à être parfait(e)

En plus de la nécessité d’être détendu, reposé et joyeux lors de votre pratique, vous devez également vous assurer que vous ne vous auto-flagellez pas afin d’être parfait(e) !

Vous n’avez pas besoin d’être parfait(e) afin d’obtenir les bénéfices pour vous, grâce au reiki ; idem pour traiter les autres de manière correcte. Personne n’est parfait, vous n’avez pas besoin de l’être.

Peut-être que votre esprit s’échappe lorsque vous réaliser un traitement ou un auto-traitement. Et alors? Cela arrive à tout le monde. Ne vous en faites pas (je crois me souvenir qu’il y a quelque chose dans les préceptes à propos de l’inquiétude…). Si vous en faite toute une montagne et tentez par la « force de l’esprit » de vider ce dernier (ce qui est humainement impossible : si vous ne pensez pas, c’est que vous êtes mort..et le Reiki ne peut plus grand chose pour vous ! ), vous venez juste d’empirer les choses : désormais, vous avez deux fois plus de pensées..les premières et toutes les nouvelles concernant la meilleure manière de vous débarasser des premières !

Pas de panique ! Ignorez ces pensées. Laissez les partir. Rappelez vous des paroles de S.Suzuki : « Accueillez vos pensées mais ne leur servez pas le thé ». Ramenez doucement votre attention sur le moment présent et sur l’action que vous réalisez. Sentez l’énergie passer à travers vous ; imaginez vous fusionner avec la personne allongée sur la table de soin.

A travers la pratique, votre esprit sera plus ancré et vous passerez de plus en plus de temps dans un état super agréable de vide méditatif ; vos pensées tenteront, comme toujours, de s’immiscer dans votre pratique. Et certains jours seront probablement meilleurs que d’autres. Mais vous aurez l’occasion de vous remercier à chaque fois. Parce que vous êtes humain(e) et que vous êtes parfaitement imparfait(e) tel(le) que vous êtes.

Ne (vous) forcez pas

Bien que nous ayons besoin de nous investir et d’établir une routine décente dans le travail que nous menons sur nous afin d’obtenir les bénéfices dont nous pouvons disposer grâce au Reiki, nous devons dans le même temps être certain(e)s que nous ne nous forçons pas, que nous ne travaillons pas trop longtemps ou que nous prenions notre pratique trop au sérieux.

Le Reiki n’est jamais autant apprécié que lorsqu’il est réalisé de manière douce, reposante et joyeuse plutôt que réalisé poings fermés, front plissé, tendu, en mode « prêt à une longue session de travail »… On ne force pas le Reiki et on force encore moins cette fière pratique sur nous-même !

Le Reiki est plutôt comme un flot continu au milieu duquel nous apparaissons comme un rocher brut. Le rocher va s’adoucir mais le résultat ne sera obtenu que par la douceur, la lenteur, la régularité, la continuité, le temps..

Vous avez très certainement déjà entendu d’autres personnes partager leurs expériences, aussi bien d’auto-traitement que d’harmonisation, d’initiation ou de traitement en direct ou à distance : on vous parle de couleurs vues, de ressentis particuliers.. et nous n’avons peut-être jamais fait attention à tous ces détails nous-même ; peut-être qu’en fait, nous n’y faisons que très peu attention. Nous pensons alors que si nous essayons un peu plus, alors nous ressentirions ces choses et nous ferions alors le travail « correctement ». Mais tenter plus et essayer de forcer les choses est en fait le meilleur moyen pour finir de bloquer complètement vos progrès.

Oh vous progresserez ! Mais bien moins vite que si vous arrêtiez d’essayer et si vous « étiez », tout simplement. Ecartez-vous (métaphoriquement), faites les exercices, traitez ceux qui le souhaitent et ne pensez ni ne vous inquiétez pas à propos de ce que vous faites et ce que vous n’expérimentez pas. Soyez un spectateur, soyez neutre et vide, n’attendez rien.

C’est probablement le meilleur conseil que je pourrais partager avec vous, l’approche qui vous ménera sur le chemin de votre progrès, au rythme qui vous convient le mieux.

Arrêtez de vous demander « Pourquoi…? »

Pour optimiser au mieux votre pratique, je vous recommande (par expérience ! ) de ne pas passer trop de temps à tenter de comprendre pourquoi vous êtes – ou pas – en train d’expérimenter quelque chose en particulier.

N’essayez pas de comprendre la signification – pour vous ou pour la personne recevant le soin – de cette couleur particulière que vous avez vu durant le traitement, ou de cette image qui s’est imposée à vous. Arrêtez de vous demander ce qu’une sensation particulière dans vos mains signifie…ou pourquoi vous avez ressenti une poussée d’énergie lorsque votre main est passée à un endroit particulier du corps…ou pourquoi vous n’avez rien ressenti du tout en terme d’énergie lorsque vous avez mis votre main à cet endroit précis.

Ça n’a aucune importance ! #LachezVousLaGrappe

Votre esprit à cette merveilleuse capacité à littéralement pourrir votre expérience du Reiki si vous tentez désespérément d’y penser, de tout analyser et de tout questionner. Ne pensez pas (si tant est que c’est possible) ! Soyez juste « Ici & Maintenant ». Un esprit détaché se mélange plus aisément avec l’énergie. Si vous traitez quelqu’un, fusionnez avec le bénéficiaire et laissez la magie opérer !

Suivez le flux d’énergie lorsque vous donnez un soin, OUI. Autorisez vos mains à rester plus longtemps sur certaines zones où l’énergie est plus forte, OUI. Tentez frénétiquement d’essayer de comprendre ce qu’il se passe, NON. Tout simplement parce que vous ne pouvez pas :  le Reiki agit à différents niveaux, souvent très subtils et vous ignorez tout de ce qui se passe actuellement entre vos mains et le corps allongé sur la table ! Alors profitez de l’instant, profitez du traitement et abandonnez l’effort mental !

Arrêtez de vous demander « Est-ce que je peux…? »

La liberté t’attend
Dans la brise du ciel
Et tu demandes : « Et si je tombais… »
Oh mais ma chérie, et si tu volais…?

Erin Hanson

Nous sommes les purs produits d’une société ou il faut faire « comme ça…sinon..! ». Quelle place pour le lâcher-prise ? Quelle place pour l’écoute de soi et de ses ressentis ? Quelle place pour tout simplement « Être » ?

La bonne nouvelle, c’est qu’il n’est jamais trop tard pour apprendre…et que le Reiki est le meilleur outil à votre disposition ! OUI vous pouvez, tant que vous êtes à l’écoute de votre intuition et de vos ressentis ! Donc OUI, vous pouvez vous donner plusieurs fois du Reiki dans la journée ; vous pouvez donner du Reiki à un enfant, à une femme enceinte, à une personne en chimiothérapie ; vous pouvez envoyer du Reiki à distance, que ça soit à une personne ou à un groupe de personnes ; … tant que vous êtes dans votre verticalité et en accord avec vos principes et vos ressentis. Personne ne peut répondre à votre place à cette question et ceux qui le font, endossent frauduleusement des habits qui ne sont pas les leurs.

Faites vous confiance nom de Zeus ! Et écoutez-vous ! Faites confiance à l’énergie qui anime toute chose vivante pour faire ce qu’elle doit faire, pour qu’elle aille là où elle doit aller. « La vie à plus d’imagination que n’en portent nos rêves » et c’est aussi vrai pour le Reiki. N’ayez pas la prétention de « faire du Reiki », parce que vous n’êtes que « canal ». En soi, l’énergie n’a pas vraiment besoin de nous pour faire son travail : nous ne sommes que des facilitateurs / trices de son travail, une résistance qui permet au courant de passer correctement d’un espace infini à un espace plus restreint.

La seule restriction que j’envisage ici, ce sont les jeunes initiés (Niveau 1 & 2) qui se demandent « Est-ce que je peux ouvrir mon cabinet? » et qui y répondent par l’affirmative. Je fais ici appel au bon sens et à l’éthique : comment une personne qui vient d’être initié au Shoden et qui, par définition, vient d’entamer son chemin de nettoyage, de rééquilibrage, etc.. peut prétendre donner des soins à d’autres personnes ? Je pars du principe que c’est le Karma de chacun de décider à « donner » alors que l’on est pas prêt..et que les comptes seront tenus à un moment donné !

Faites confiance à votre intuition (la petite voix intérieure)

En plus de ne pas questionner tout ce que vous pouvez ressentir ou ne pas ressentir, vous devriez également arrêter de douter des choses que vous pouvez ressentir et remarquer.

Si vous sentez quelque chose..et bien vous le sentez ! Vous n’êtes pas en train de l’inventer ! Vous ne pouvez pas faire en sorte de sentir quelque chose. alors si vous remarquez que l’énergie est plus présente dans une zone particulière du corps lorsque vous passez la main dessus, acceptez ce fait et intégrez-le ! Décidez de traiter cette zone plus longuement que les autres. Voir de ne traiter que cette zone !

Il en va de même lorsque vous traitez une autre personne : si vous sentez une zone particulièrement réceptive (picotements intenses, chaleur, etc..), acceptez ces sensations et traitez plus longuement cet endroit. N’ayez pas la prétention de pouvoir inventer ces ressentis !

Tout comme vous ne pouvez inventer ce besoin impérieux de laisser vos mains à un endroit précis du corps, même si vous ne ressentez rien. Vous êtes intuitif / ve et vous pouvez travailler directement de manière intuitive. Vous avez simplement besoin d’arrêter de conscientiser et de douter de vous même. Restez calme et acceptez simplement ce qui vient à vous.

Votre expérience n’a pas besoin d’avoir de sens. Ne posez pas vos mains en tentant d’intellectualiser ; acceptez juste le fait que ça arrive et laissez votre intuition réaliser le traitement de la manière la plus appropriée. Et elle le sera toujours !

Ignorez les règles (humaines ou New Age) idiotes et les restrictions

Tout en étant certains que nous n’embarrassons pas notre pratique de réflexions infinies, de questions et de doutes, nous devons également nous détacher des diverses règles, normes et restrictions « inutiles » qui nous ont été transmises. Lorsque je dis « inutile », cela signifie qu’après expérimentation, elles ne vous conviennent pas. Vous n’enlevez rien à l’essence du Reiki, mais vous créez votre propre style, en fonction de vos sensibilités et de vos croyances. Bravo !

Le Reiki n’a pas besoin d’être contrôlé, érodé et restreint par des règles humaines qui n’ont aucune base. Le Reiki est sûr et le Reiki est simple ; et les approches simples sont généralement les plus efficaces.

Nous n’avons donc pas à suivre aveuglément et servilement un ensemble de règles prescrites  (souvent inventées après l’enseignement originel de Senseï Usui, au cours des décennies suivantes ) quant au nombre de positions des mains lors d’un auto-traitement ou d’un traitement, tout comme nous n’avons pas suivre à la lettre un protocole de phrases avant, pendant et après le soin pour que ce dernier soit efficace. Nous n’avons pas besoin de suivre un « rituel » particulier, dans une séquence particulière, pour être à même de traiter une personne et nous n’avons pas besoin de nous retenir de traiter les personnes souffrant de diverses conditions médicales.

Le Reiki est sûr et le Reiki s’adapte. Il permet de travailler de différentes manières, chacune d’entre elles étant valide.

Il n’existe pas une « bonne » façon de faire du Reiki et nous devrions ignorer les remontrances et les mises en garde selon lesquelles nous devrions « toujours » ou « jamais » faire une chose particulière.

Namaste

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *